S'inscrire

Recevez l'actu de la parapharmacie:

Abonnez-vous !

Devenez membre

ShareThis

Matériel de randonnée et trousses de secours

Publié par Pharmaprivee vendredi 30 avril 2010 0 commentaires












Petite trousse, grande utilité !


Les trousses de secours. Il devrait y en avoir un petit peu partout car elles ne prennent pas beaucoup de place mais leur matériel permet de dispenser les premiers secours qui, dans certains cas, peuvent être vitaux momentanément. Ces premiers soins sont d'autant plus essentiels lorsque vous êtes loin d'une ville, en randonnée par exemple.


Prenez par exemple La Trousse premiers secours grande taille Baladéo que vous retrouverez sur le site de matériel de randonnée FrancisMountain.


Voici son descriptif :


DESCRIPTIF

> Trousse en nylon rouge composée des éléments suivants :

> manuel de premiers secours,

> ciseaux,

> pince en plastique,

> gants en latex,

> sparadrap,

> 4 compresses alcoolisées,

> 10 cotons-tiges,

> 8 pansements extensibles autocollants,

> 1 bande flexible 9 cm,

> 2 bandages triangulaires,

> 5 rouleaux de gaze 5 cm,

> 5 rouleaux de gaze 7 cm,

> 5 compresses stériles 7,5 x 7,5 cm.


Cette trousse d'un format relativement grand est bien équipée. Le manuel de premiers secours est particulièrement intéressant dans la mesure où il vous permet d'adapter les soins en fonction de la situation.

Ce genre de trousse très complète sera conseillée lorsque vous partez en randonnée à plusieurs ou en voyage en famille sur plusieurs jours. Vu sa taille et son poids, elle surchargera peut-être trop votre équipement si vous partez seul ou à deux. A ce moment là il existe la trousse petit format que vous pouvez amener partout avec vous.

Elle contient le minimum vital pour les blessures superficielles de la vie courante. Grâce à elle, vous vous éviterez certainement des infections ! Et ces 15g ne vous alourdiront pas trop !


Voici ce qu'elle contient :


DESCRIPTIF

> Trousse en nylon rouge composée des éléments suivants:

- 4 pansements autocollants,

- 2 lingettes antiseptiques.

- Avec anneau porte-clé.


Si vous partez en randonnée avec cette petite trousse, rajoutez tout de même une bande flexible en cas d'entorse ou de fracture pour maintenir de membre immobilisé en attendant les secours.

Les trousses de secours sont un petit investissement auquel on ne pense pas toujours mais dont on réalise l'importance lorsque l'on en a pas !


Retrouvez toute la gamme de matériel de randonnée sur le site de FrancisMountain.

Entrainement et parapharmacie soyons prévoyant !

Publié par Pharmaprivee jeudi 29 avril 2010 0 commentaires

Devenir prévoyant

Figurez-vous qu'il est connu que les pharmacies proches des terrains d'entraînement de football reçoivent beaucoup plus d'entraîneurs ou de parents légèrement stressés que les autres, en particulier en fin d'après-midi et surtout les mercredis et les samedis. « Vite des compresses », ou encore « Il n'y a plus de désinfectant dans notre trousse de secours !»


Voilà pourquoi nous écrivons cet article à l'intention de tous les entraîneurs pro ou amateurs.

Beaucoup, vous conseilleraient d'avoir dans votre vestiaire non seulement votre tableau tactique mais aussi une trousse de secours à jour. Mais nous vous conseillons d'avoir tout cela directement sur le terrain. C'est ça devenir pro : avoir les secours et la tactique à portée de main. Cela est maintenant possible grâce à notre large gamme de trousse de secours que nous proposons et grâce aux nouvelles feuilles tactiques Taktifol qui adhèrent sans coller sur tout type de surface intérieure et extérieure, effaçables, et transportables à souhaits.

Maintenant plus besoin de stresser, soyez équipé et ayez de quoi vous occuper d'un joueur blessé sur le terrain, comme de transmettre la stratégie de jeu à votre équipe depuis le banc !

Trousse de secours et feuilles tactiques : éléments indispensables sur le terrain pour une équipe qui gagne.


http://www.taktifol.fr

parapharmacie pharmaprivee stevia

Les Indiens Guarani d’Amérique du Sud ajoutaient à leurs infusions de plantes des feuilles de stévia pour les adoucir. Au Brésil et au Paraguay, on les utilise depuis des siècles en cuisine. En Amérique latine, la phytothérapie traditionnelle considère le stévia comme hypoglycémiant, hypotenseur, diurétique et cardiotonique.
Le goût: la feuille entière a un arrière-goût amer qui peut rappeler la réglisse. L'extrait en poudre, une fois mélangé à un liquide, aurait moins d'arrière-goût.

On trouve la stévia sous deux formes principales :
La poudre de feuilles séchées:
Son pouvoir édulcorant est de 10 à 15 fois plus élevé que celui du sucre. Elle a été traditionnellement employée pour adoucir le goût des tisanes de plantes amères.

L’extrait normalisé:
Il est constitué d’une poudre blanche soluble dans l’eau. Il est aussi proposé sous forme liquide. Son pouvoir édulcorant est beaucoup plus élevé que celui du sucre raffiné (de 100 à 300 fois), sans aucune calorie. Il faut l'utiliser avec beaucoup de parcimonie.

La stévia a un extraordinaire pouvoir sucrant sans avoir les inconvénients du sucre (diabète, obésité, etc ...)
Alors pourquoi s’en priver ?

ATTENTION AUX ŒUFS

Publié par Pharmaprivee mardi 27 avril 2010 3 commentaires


Aujourd’hui, discussion intéressante entre Isabelle, notre comptable chez Pharmaprivée, et moi-même, pharmacien chez Pharmaprivée. Adepte de l’utilisation de produits BIO et d’origine naturelle, Isabelle utilise depuis de longues années des œufs de cailles, sous forme de comprimés, pour lutter contre ses allergies et celles de ses enfants.
En regardant sur internet, je m’aperçois que les œufs de cailles sont beaucoup utilisés pour différentes allergies.
En bon scientifique que je suis, j’ai cherché des études cliniques prouvant cette efficacité. Et c’est là que j’ai été déçu : aucune trace d’études récentes prouvant l’efficacité des œufs de cailles. J’ai bien trouvé le nom du Dr Truffier qui les aurait utilisés à la fin des années 1960. Il aurait écrit un article en 1978 dans la revue « La Clinique »…mais voilà, autre déception, aucune trace de cette étude ou de cette revue, au point de me faire douter de l’existence même de ce médecin.
Et pourtant, si autant de personnes affirment utiliser régulièrement les œufs de caille, n’y-a-t-il pas un intérêt ? Pourquoi d’autres cliniciens ne se sont-ils pas penchés sur cette utilisation ?

Mon esprit de pharmacien reste tout de même frustré de ne pas avoir de réponses et d’études cliniques. Je lance donc un appel à ceux qui auraient connaissance d’études récentes sur le sujet. N’hésitez pas à me le faire savoir sur le BLOG ou sur contact@pharmaprivee.com