S'inscrire

Recevez l'actu de la parapharmacie:

Abonnez-vous !

Devenez membre

ShareThis

Aimez vos poils !

Publié par Pharmaprivee mercredi 3 novembre 2010 2 commentaires




Non, me direz-vous, nous n'aimons pas nos poils !
La preuve est que les femmes comme les hommes sont toujours à l'affût du meilleur moyen pour les éradiquer ! Mais cela n'est pas toujours aussi simple car ils sont coriaces ! C'est peut-être pour cela que la barbe reprend sa part du marché. En revanche, au détriment des femmes, l'air de la préhistoire n'est toujours pas revenu à la mode, et de même pour les hommes, il faut parfois renoncer à sa barbe pour faire plaisir au patron ou à la belle-mère (ah ça non, jamais !)

Bref, les hommes comme les femmes connaissent les difficultés que peut entraîner le rasage : poils incarnés, coupures, brûlure de la peau, apparition de petits boutons rouges lorsque cette partie de coupe-coupe ne dégénère pas en allergie pour les peaux les plus fragiles !

Quelques conseils pour un rasage au poil !

- Avant rasage :
Tout d'abord, une peau bien préparée se laissera plus facilement raser. Pour cela il peut être utile d'exfolier votre peau avant de vous raser. Il existe divers produits exfoliants en parapharmacie. L'exfoliation permet d'enlever toute peau morte et de faire ressortir les poils qui ont poussé sous la peau (poils incarnés).
Si « exfolier » votre peau ne vous tente pas, dites vous qu’il est aussi important de vous raser après vous être douché. Votre peau sera plus facile à raser.

- Pendant le rasage :
Votre rasoir et votre crème ou mousse de rasage sont déterminants pour que votre peau vive mieux cette agression ! Pour l'un comme pour l'autre, cela ne dépendra pas du prix que vous y mettrez. Pour le rasoir, il s'agit d'une question d'affûtage, un rasoir  jetable affûté sera plus efficace qu'un rasoir permanent dont les lames ne sont plus affûtées. Examinez donc votre lame avant de vous raser, afin d'éviter que vos poils soient arrachés, ou mal coupés, ce qui irritera votre peau.

- Après le rasage :
Rien de tel qu'une bonne crème hydratante pour consoler votre peau ! Appliquez-en après le rasage tout en sachant qu'une application quotidienne protègera votre peau et l’assouplira.

Enfin, sachez qu’il existe une petite nouveauté pour le rasage : un fluide de rasage Dermofluide servant aussi bien pour préparer votre peau au rasage, que pour le rasage ou même l’après rasage.

Voilà quelques conseils pratiques qui vous permettront d'éviter des situations gênantes comme arriver à votre entretien d'embauche avec une peau toute irritée !
Bon courage !

Bronzer : carotte sur patte ou star de l'été ?

Publié par Pharmaprivee jeudi 21 octobre 2010 1 commentaires

Encore et toujours, la peau fait parler d'elle et pose problème. Soit elle est trop blanche, soit elle n'est pas assez douce, soit elle est trop poilue, soit... à vous de remplir ce que vous n'aimez pas concernant votre peau.


Avant de rentrer dans le vif du sujet, nous nous plairons à rappeler qu'il y a moins de 2 siècles, les critères de beauté étaient d'avoir une peau blanche et soyeuse. Les femmes devaient également avoir des formes bien arrondies !
Soit. On ne peut empêcher le monde d'évoluer, mais rappelez-vous toujours que les critères de beauté sont subjectifs et évoluent avec la société. 

Cependant, si vous vous dites : « j'étais la femme idéale du 18e siècle, mais on a toujours pas inventé la machine à remonter le temps ! », voici un article qui pourrait vous intéresser : avoir une peau bronzée et remplie de soleil pour ressembler aux princesses des îles faire passer les filles des couvertures de magazine pour des cachets d'aspirine ! Pour cela, plusieurs méthodes : les auto-bronzants, les séances d'UV en cabine, les crèmes progressives et les compléments alimentaires


Les auto-bronzants ont été largement critiqués pour leur effet carotte, l'irrégularité qu'ils produisent, etc. Des défauts qui ont été nettement corrigés ces dernières années ! Ils ont de plus l'avantage d'être efficaces et rapides et de ne pas nuire à la santé. La seule chose qui est délicate est le fait qu'il faille appliquer le produit en quantité égale sur toutes les parties du corps pour réussir son uniformité. Si vos mollets sont déjà bronzés mais pas vos cuisses, il va dans tous les cas être très difficile d'acquérir une homogénéité sur vos jambes entières, même avec un auto-bronzant qui pourrait empirer les choses si la couleur qu'il produit ne correspond pas à celle de votre bronzage naturel. Il est donc impératif, avant d'appliquer un auto-bronzant, de le tester au préalable sur une partie cachée de votre peau afin de voir s'il correspond à votre type de peau.

Les UV en cabine sont de plus en plus contestés pour leur effet néfaste sur la santé. Trop d'UV risque d'accélérer le vieillissement de votre peau et présente des risques de cancer de la peau

Les crèmes hâle progressif  sont de plus en plus appréciées et recherchées. Si elles peuvent parfois présenter l'inconvénient de ne pas être assez efficaces, elles sont le moyen le plus naturel d'améliorer la teinte de votre peau. Cette technique est moins agressive et il suffit de lire les forums pour se rendre compte que de nombreuses femmes sont très satisfaites par cette solution intermédiaire, qui est en fait un auto-bronzant hydratant, moins concentré en agent auto-bronzant. Les compléments alimentaires permettent également de prolonger votre bronzage et sa qualité.

Maintenant, à vous d'essayer ce qui vous convient, en vous rappelant toujours, mesdames, que vous êtes belle !

Eczéma infantile : testez les eaux thermales

Publié par Pharmaprivee lundi 18 octobre 2010 0 commentaires

Si l'hérédité, le lait maternel et l'hygiène de vie peuvent être mis en cause dans les poussées d'eczéma, ses causes sont encore peu connues et il y a peu de certitudes à ce jour. 
Ce manque de certitudes explique également le manque de techniques de soins satisfaisants. En 30 ans, le pourcentage d'enfants atteints d'eczéma a augmenté de 15% en parallèle avec le nombre de personnes allergiques. Pollution, alimentation industrielle, de nombreux facteurs pourraient être pointés du doigt. Toujours est-il que l'eczéma fait souffrir autant physiquement que psychologiquement : démangeaisons, plaques rouges qui peuvent créer des plaies après grattage.

Le risque est accru chez les bébés car leur peau est très fragile. Les bébés qui se grattent peuvent se faire saigner rapidement et ensuite récolter des cicatrices. 
Il existe plusieurs traitements pour soigner les lésions cutanées : crèmes, huiles de bain et, sous contrôle médical, corticoïdes, etc. Ces traitements peuvent tout aussi bien être efficaces chez les uns et inefficaces chez les autres. 


Soigner le mal par le thermal !
Si l'eczéma de votre enfant ne s'apaise pas avec les traitements, il existe des cures d'eaux thermales. Les sources de la ville d'Avène sont connues depuis longtemps pour leurs qualités de soulagement des maladies dermatologique. C'est le bicarbonate, le calcium et le magnésium contenus dans ces eaux qui produisent des effets bénéfiques sur la peau. La station thermale a mis en place un espace de cure réservé aux enfants souffrant d'eczéma. Les résultats se sont avérés très efficaces et si l'eczéma peut ne pas disparaître entièrement, la fréquence des crises d'eczéma diminuent quant à elles beaucoup.

De plus, les eaux thermales d'Avène ne sont pas que des cures mais également tout un programme éducatif. Les enfants sont éduqués dans des ateliers qui leurs correspondent à gérer cette maladie au quotidien en attendant qu'elle disparaisse ! On leur apprend à se sécher après la douche sans déclencher de démangeaisons, comment éviter de se gratter, comment s'appliquer des crèmes, etc.

Cette partie pédagogique est très importante dans la mesure où les enfants apprennent à dédramatiser l'eczéma et ne sentent plus seuls face à cette difficulté quotidienne. Toutes les cures sont suivies par des médecins et des dermatologues qualifiés.

Une solution qui pourrait bien vous satisfaire et surtout, soulager votre enfant ! Parlez-en à votre médecin !


Heures de sommeil...

Publié par Pharmaprivee jeudi 14 octobre 2010 0 commentaires

Déjà l'heure de se lever ? 
Il arrive régulièrement que vous en arriviez à détester votre réveil car vous avez la désagréable sensation qu'il accélère le temps pendant la nuit...

En réalité, le problème vient plutôt de votre rythme de sommeil !
Il est important, pour réguler votre sommeil et pour avoir des nuits réellement reposantes, d'avoir une heure de coucher fixe. En général, vous n'avez pas trop le choix pour l'heure du lever, il faut donc être stricte et discipliné quant à votre heure de coucher et avoir la même tous les soirs autant que possible. Si vous avez par exemple besoin de 9h de sommeil par nuit et que vous devez vous lever à 7h du matin, alors assurez-vous d'être couché à 22h. 
Sachant que la durée d'un cycle de sommeil est d’environ 1h30, essayez de ne pas en interrompre un au moment du réveil, car vous vous sentirez alors incapable de vous lever, alors qu'en soi, vous aurez déjà dormi un nombre d'heures conséquent.
Certain compléments alimentaires (comme CYCLAMAX par exemple) peuvent vous aider à recadrer vos cycles de sommeil. 



Autre conseil pour bien vivre votre nuit : mangez léger et environ 2h avant de vous coucher. En effet, la digestion augmente la température de votre corps, ce qui l'empêche de rentrer dans un sommeil reposant, voire même risque de vous réveiller en cas de dîner abondant et gras.
Le sport est aussi un élément favorisant un sommeil de bonne qualité. Pratiquer une activité physique journalière (cela peut être simplement 30 minutes de marche) vous communiquera une fatigue saine et a une action déstressante.

Le rituel du soir
Les spécialistes conseillent également de ne rien faire de stressant le soir avant de se coucher comme travailler, rédiger un rapport, etc. Mais comme cela n'est pas franchement réaliste dans la vie professionnelle ou étudiante, une bonne astuce est de se réserver 20 à 30 minutes avant de dormir pour faire une activité qui va vous détendre (lire un livre, une BD, écouter de la musique apaisante, écrire sa journée dans son journal (mais pas son blog !), etc.) afin de déconnecter entièrement et d'avoir les pensées libres au moment du coucher.

Si vous parvenez à appliquer ces quelques conseils, vous parviendrez à vous réconcilier avec votre réveil ! D'autres idées ?

SO COLISSIMO

Publié par Pharmaprivee mercredi 6 octobre 2010 0 commentaires

Pour une fois, parlons d'un de nos partenaires: Colissimo du groupe La Poste.
Indispensable à para-prixlight pour vous faire parvenir vos colis, Colissimo évolue sur une une nouvelle façon de penser l'expédition des colis: SO COLISSIMO. Grâce à ce nouveau concept, vous pouvez faire livrer vos commandes où vous le souhaitez: à votre domicile bien sûr, mais aussi sur votre lieu de travail, au bureau de poste de votre choix, dans un CITYSSIMO ou même dans les relais colis !
Pharmaprivée accompagne cette évolution. Vous pourrez très prochainement, sur votre site préféré de parapharmacie, avoir la possibilité d'utiliser tous les services de SO COLISSIMO.

La question de l'allaitement est forcément posée au moment des grossesses. Dans certaines sociétés occidentales, comme la Belgique et la France, le pourcentage de mamans osant se lancer dans l'allaitement naturel après la grossesse diminue très rapidement après les premières semaines suivant l'accouchement. En France, si 60% des femmes allaitent leur enfant à l'accouchement, ce pourcentage descend à 10% après quelques semaines alors que l'O.M.S. (Organisation Mondiale de  la Santé) recommande 6 mois d'allaitement exclusif au sein.

Question de culture ou de santé ?

En réalité, les études biologiques montrent que l'allaitement et sa durée sont bel et bien un enjeu primordial pour la santé et le bon développement psychologique et pathologique du nouveau-né puis du nourrisson. Les contre-indications à l'allaitement sont très rares (maladies spécifiques, tabagisme élevé, etc.) alors que ses bienfaits sont nombreux.

Il a ainsi été prouvé que l'allaitement :

- joue un grand rôle affectif dans la relation mère-enfant
- améliore la digestion du bébé par rapport à la digestion du lait de vache ou de soja utilisés lors de l'allaitement artificiel
- participe à diminuer les risques d'allergie
- transmet au bébé un grand nombre d'anticorps qui participent à lui construire un système immunitaire fort

En revanche, tordons tout de suite le cou à une vieille croyance populaire : l’allaitement n’a pas d’effet  contraceptif !  Lorsque votre médecin, après votre accouchement, vous prescrit une pilule contraceptive adaptée à l’allaitement, il faut bien la prendre !

De plus il présente un avantage financier indéniable (eh oui !) sachant que si tous les bébés du monde étaient allaités artificiellement pendant leur 6 premiers mois de vie, cela représenterait 104 millions de dollars ! (source : Maternage), l'allaitement nécessite beaucoup moins de matériel (biberon, chauffe-biberon, etc.) et peut se pratiquer aisément dans n'importe quelle situation.

Une pratique en baisse !

Cependant, les chiffres indiquent qu'en France, de moins en moins de mamans choisissent l'allaitement prolongé. Pourquoi ?
Il s'avère que l'allaitement naturel n'est pas de toute tranquillité et demande une certaine adaptation du corps de la maman. En effet, l'apparition de crevasses ou encore l'engorgement des seins peuvent rendre cette pratique douloureuse et tenter les mamans de se rabattre sur l'allaitement artificiel. Il s'agit souvent plus d'un apprentissage à acquérir que d'une « maladie » et de nombreuses crèmes aident à l'apaisement de la poitrine dans ces cas précis. La réticence des mamans à l'allaitement est également due à la difficulté à combiner cette pratique avec une activité professionnelle.

Pour pallier ces difficultés et encourager l'allaitement naturel, plusieurs accessoires ont créé pour rendre l'allaitement plus agréable.  Alors inversez la tendance et découvrez le tire-lait AVENT le plus évolué, imitant la technique naturelle de succion des bébés !

Cependant, mesdames, si vous n’arrivez pas à allaiter, ce n’est pas grave ! Ne vous en voulez pas ! Vous ne serez pas une mauvaise mère parce que vous n’avez pas allaité. Il existe de nombreux laits en poudre de qualité
L’essentiel reste que votre enfant soit nourri pour qu’il grandisse correctement !

En cas de doute, n’hésitez pas à en parler à votre médecin, votre pédiatre, votre sage-femme, à des associations comme SOS allaitement. Enfin, ne restez pas isolée, de nombreuses personnes peuvent vous aider à lever le moindre doute.

One apple a day keeps the doctor away !*

Publié par Nicolas My Client is Rich vendredi 10 septembre 2010 3 commentaires

Le saviez-vous ?

La pomme a une véritable histoire et a voyagé au travers des siècles et des régions. Aujourd'hui, on peut compter environ 6000 variétés de pommes dans le monde entier et on ne cesse de vanter ses mérites.
D'où vient donc tant de succès ?

Si Guillaume Tell a certainement un peu participé à faire parler de la pomme, c'est surtout grâce à son bon goût et ses qualités nutritives que la pomme a gagné ses gallons ! Fibres, vitamines, glucides, désaltérant, effet coupe faim, elle accumule les bons points.

Etudions cela de plus près :

- Les fibres
Au niveau des fibres, la pomme contient de la pectine, fibre soluble qui favorise le transit intestinal. Elle améliore ainsi la qualité de la flore intestinale, une grande aide donc, pour la digestion. La pomme contient également des fibres insolubles, notamment dans la peau, riche en cellulose, qui sont excellentes contre la constipation. Faites passer le message !

- Les vitamines
La première à nommer est certainement la vitamine C. La pomme contient 5 % de vitamine C, principalement contenue dans la peau. Cette vitamine est un antioxydant (qui permet de lutter contre le stress oxydatif !) qui stimule le système immunitaire de notre organisme. Ensuite il y a les vitamines B et P qui ont d'innombrables bienfaits variés, dans le maintien des cellules, la protection des tissus, etc.

- Les glucides
La pomme est riche non pas en graisse mais en glucose et fructoses que l'organisme va assimiler lentement ! Elle est donc idéale avant l'effort et recharge les batteries pendant.

- Hydratation
Vous attendiez les bienfaits après l'effort et bien les voilà : la pomme, contenant 85% d'eau, est un agent désaltérant et réhydratant efficace après l'effort et en tout temps d'ailleurs ! 


- Effet coupe faim
La pomme est également votre partenaire minceur ! Idéal en dessert ou aux heures de petits creux, la pomme vous permettra d'attendre patiemment l'heure du repas et donc de ne pas prendre de poids à force de grignotage.


Conclusion : la pomme est un fruit parfait à déguster à volonté ! Mais attention, pensez à ne pas la peler trop souvent si vous souhaitez un effet optimal sur votre santé !

*une pomme par jour vous maintient loin de votre médecin

Une ampoule

Publié par Nicolas My Client is Rich mercredi 8 septembre 2010 0 commentaires

Mon premier fait 365 jours, mon second pond des œufs et mon tout éclaire ?

Bravo, il s'agit bien des ampoules ! (c'était facile...) à la seule différence que les ampoules dont nous allons parler ici n'éclairent pas et font mal.

Les ampoules sont provoquées par un frottement répétitif sur une zone de votre peau. Elles apparaissent le plus souvent sur les pieds ou derrière les chevilles si vous êtes mal chaussé ou si vous avez fait une marche inhabituellement longue ! Il s'agit d'un décollement de la couche supérieure de l'épiderme, l'espace créé se remplit d'un liquide clair. La moindre pression sur ce liquide entraîne une douleur plus ou moins intense.


Si vous percez l'ampoule, et que le liquide sort, la douleur s'atténuera à peine. Il vaut donc mieux ne pas la percer. En effet, le liquide de l’ampoule est stérile et tant que la peau est entière, le risque d’infection est quasiment nul.

Si l’ampoule est déjà percée, pas la peine d'essayer de recoller votre peau ! Elle est morte définitivement et tombera dans les jours qui suivront la formation de l'ampoule.
L'ampoule, synonyme de cloque, n'est absolument pas dangereuse et entre dans la catégorie des petits bobos. Cependant une infection peut rendre les choses beaucoup plus compliquées, voilà pourquoi il faut prévenir les ampoules et les soigner correctement.


Comment l'éviter ?

Pour empêcher la formation des ampoules, la première étape consiste à bien choisir vos chaussures. Si vous sentez un point de compression dès l'essayage, méfiez-vous ou prenez une pointure au-dessus. Ensuite, il existe des pansements hydrocolloïdes ou des protections en gel de silicone pour éviter les frottements que vous pouvez utiliser aisément, par exemple avant de partir en randonnée ou avant de porter des chaussures que vous savez douloureuses (même si nous vous déconseillons de continuer à les porter !)

Pour soigner une ampoule, il faut éviter, dans la mesure du possible, de la percer (si elle est encore entière). Comme nous l’avons indiqué plus haut, le liquide transparent (ou lymphe) de l’ampoule est stérile. Il n’y a quasiment pas de risque d’infection tant que l’ampoule est entière. Nous vous conseillons donc de nettoyer délicatement avec de l’eau et du savon ou de désinfecter la zone. Ensuite, couvrez là avec un pansement hydrocolloïde. En quelques jours, votre ampoule devrait être guérie ! Les pansements hydrocolloïdes peuvent être mis dès les premiers signes de frottement, avant même que l’ampoule soit formée.

Et voilà, un bobo en moins, un tracas en moins !

Surveiller ses grains de beauté !

Publié par Nicolas My Client is Rich lundi 6 septembre 2010 1 commentaires

Comme son nom l'indique le grain de beauté est supposé être un signe de beauté.

Le grain de beauté fut, pendant de nombreuses années, mis à l'honneur surtout s'il était placé sur un coin de la bouche comme chez les célèbres Cindy Crawford, Hélène de Fougerolles, Marylin Monroe ou encore sur le menton comme Sarah Jessica Parker.


Pas si loin de la « mouche » du XVIIIè siècle, il était encore en vogue il n'y a pas si longtemps de se dessiner un grain de beauté au crayon noir, légèrement au-dessus de la lèvre supérieure pour se donner un effet chic et glamour. 
Cependant, si son grain de beauté a servi la carrière de Cindy Crawford en la démarquant des autres top modèles, Sarah Jessica Parker, quand à elle, a préféré s'en débarrasser !


Le grain de beauté ne serait-il plus un vrai signe de beauté ?

A en croire toutes les discussions que l'on trouve sur les forums, les filles particulièrement sont en guerre contre leurs grains de « mocheté » comme elles l'appellent parfois, car il est effectivement rare d'avoir un grain de beauté unique et miraculeusement bien placé à l'endroit stratégique où il prend tout son intérêt esthétique. On parle également de plus en plus des risques cancérigènes de ces grains de beauté qui peuvent en réalité être des mélanomes. Les grains de beauté inquiètent donc !


Qu'en est-il d'un point de vue plus médical qu'esthétique ?

Il existe environ 5 sortes de grains de beauté. Dans tous les cas, il est constitué de cellules mélanocytaires : celles-ci sont les cellules activant le bronzage de la peau. Il en existe de différentes formes et avec certaines variations de couleurs.

Ils apparaissent entre 6 mois et un an après la naissance puis tout au long de l'enfance et de l'adolescence. Les expositions au soleil favorisent leur apparition et leur risque dégénératif en mélanome, d'où l'importance de se protéger du soleil. On parle des risques de dégénérescence d'un grain de beauté, après avoir été arraché ou gratté, des différentes formes plus ou moins suspectes et beaucoup s'inquiètent en continu de chacun de leur grain de beauté.


Le risque ?

La confusion entre grain de beauté et mélanome. Un mélanome est un cancer de la peau ou des muqueuses qui nécessite d'être traité médicalement le plus tôt possible.
Ce qui est important est de faire surveiller vos grains de beauté régulièrement par un dermatologue. En fait, seul un spécialiste va être habilité à détecter les grains de beauté suspects et savoir lesquels enlever, ou non.

Se faire conseiller est toujours la meilleure méthode pour ne pas rentrer dans une psychose non justifiée, pensez-y et aimez vos grains de beauté !

Kajal : Le maquillage qui prend soin de vous

Publié par Nicolas My Client is Rich lundi 23 août 2010 0 commentaires

Rien ne vaut autant que de revenir aux produits naturels, que ce soit dans l'alimentation, les soins ou encore les produits de beauté. En effet, le maquillage s'applique principalement à des parties de l'épiderme assez fragiles : peau du visage et contour des yeux.

Des irritations cutanées ou encore l'absorption, par les pores de la peau, de certains produits nocifs à la santé peuvent rendre le maquillage nocif pour la santé au lieu d'être plutôt que d'être simplement embellissant.

Voilà pourquoi il est intéressant d'étudier les techniques de maquillage utilisées bien avant le développement de l'industrie cosmétique !

Ancestral Kajal !

En provenance d'Inde, le Kajal est utilisé depuis des millénaires, notamment dans la tradition ayurvédique. « Kajal » ou « Khôl » signifie littéralement « charbon » en Arabe et est utilisé pour le maquillage des yeux. Ce produit est composé de beurre clarifié (« ghee »), d'huile de coco, de ricin, d'amande douce, de lanoline, de cire de carnauba et d'abeille et de camphre naturel.

Dans les Kajal colorés sont rajoutés des colorants alimentaires et de la nacre véritable. Le Kajal est apprécié autant pour ses qualités cosmétiques que ses qualités de soin de l'oeil. En effet, il est connu pour ses propriétés dépoussiérantes et de fixation. Il tient une journée sans s'effacer, contrairement à certains crayons noirs plus classiques. Le camphre qu'il contient a un effet rafraîchissant et éclaircissant.

Que du bon, côté santé et un regard transformé, côté beauté ! On parle du regard Kajal comme étant pur et intense. Les courbes noires ou colorées du Kajal enveloppent l'oeil pour le mettre en valeur et le protéger.

Les yeux étant la fenêtre de l'âme, il ne tient qu'à vous maintenant de remplir votre regard d'une beauté plus intérieure !

Connaissiez-vous ce produit ? Qu'utilisez-vous en général ?

Verrue quand tu nous tiens !

Publié par Nicolas My Client is Rich vendredi 20 août 2010 1 commentaires

Si nous ne tenons pas franchement aux verrues, elles savent quant à elles bien s'accrocher à nous... et se propager.

Mais en fait, qu'est-ce qu'une verrue ?
Une verrue est une excroissance de la peau due à l'infiltration au papillomavirus humain aussi appelé virus HPV. Celui-ci entraîne un développement anormal des cellules externes de la peau sur un diamètre pouvant aller jusqu'à 1 centimètre.

Il en existe différentes sortes : verrues isolées (appelées les verrue vulgaires) pouvant apparaître un peu partout sur le corps, verrues plantaires, qui, comme leur nom l'indique, se situent sur la plante des pieds, et autres types plus rares et aussi plus originaux.

En règle générale, à part de rares exceptions, les verrues ne constituent aucun danger pour la santé et apparaissent particulièrement sur les zones propices aux petites lésions qui facilitent l'entrée du virus sous la peau.

Si elles ne sont pas dangereuses, elles peuvent par contre être très gênantes et créer des complexes chez les personnes qui vont considérer cette anomalie cutanée comme repoussante. Une réminiscence de la verrue de la sorcière ? Il est rare qu'une verrue apparaisse sur le nez, mais cela peut devenir stressant ! De plus, la crainte de la contagion peut rapidement incommoder la personne qui a une ou plusieurs verrues.

En cette saison estivale, marcher pieds nus est un plaisir. Cependant les sols humides comme celui des piscines aide le papillomavirus humain a gagner du terrain ! On ne va pas le laisser faire, ni se laisser faire !

Pour cela, il existe différentes méthodes, médicalisés ou naturelles. Il est aussi possible d'attendre 2 ans où 60% des verrues s'en vont naturellement (faire leur nid ailleurs ?).

Bref aujourd'hui, Santé et Parapharmacie vous propose un produit qui vous permettra de vous soigner : le CRYOPHARMA Plantaire.

Ce traitement est en faveur de l'extermination totale des verrues cutanées. Son arme ? La congélation. Il fonctionne chez les adultes et les enfants à partir de 4 ans. Une fois gelée, la verrue est censée disparaître au bout de 10 jours. Une seule utilisation suffit, il n’est pas nécessaire de renouveler l’opération. Cependant, si cela ne fonctionne pas, il faudra tout de même aller consulter un dermatologue.

Alors plutôt que de cesser définitivement d'aller à la piscine en cette saison, soignez-vous !

Cellulite : un peu de réconfort

Publié par Nicolas My Client is Rich mardi 17 août 2010 0 commentaires

En fait, le terme cellulite est utilisé de manière impropre. En effet, celui-ci désigne dans son utilisation médicale une inflammation des tissus sous-cutanés. Le terme approprié au complexe universel féminin est capitons ou peau d'orange.

Certes, le fait que nous n'utilisions pas le bon terme n'est pas franchement une consolation pour celles qui refusent d'exposer un temps soit peu leurs hanches ou leurs fesses, tant que leur peau ne ressemblera pas à celle de la top-modèle laissant deviner une pose nue sur la grande affiche publicitaire du dernier parfum d'une marque de cosmétique célèbre.

Résultat, une seule mission en tête : vaincre la cellulite, ou plutôt, les capitons !

Les capitons sont un amas de cellules graisseuses mélangées à de l'eau et des fibres collagènes. Cette accumulation se fait au niveau de la peau des cuisses et des fesses, et ce particulièrement chez les femmes qui y sont plus propices pour des raisons hormonales. Dommage. Mais c'est comme ça.

Alors où est le réconfort dans tout cela ?

Il est réconfortant de savoir que la cellulite touche un très grand nombre de femmes et pas seulement celles qui sont légèrement ou réellement en surpoids. Y compris des femmes très minces pouvant être sujettes à la peau d'orange simplement parce que ces zones là sont prévues naturellement pour le stockage des graisses et constituent des réserves en cas de besoins éventuels : grossesse, allaitement, faim, etc.

Deuxièmement, mesdames, soyez conscientes que toutes les publicités présentes dans les médias exposant des modèles féminins (ou masculins d'ailleurs !) sont  retouchées par les experts de Photoshop! Autrement dit, aucune ne montre l'entière réalité.
Dove en avait d'ailleurs fait le sujet d'une de ses publicités :


Quoi qu'il en soit, il est possible de diminuer les capitons en ayant une bonne hygiène de vie, c'est-à-dire une bonne alimentation, une activité sportive régulière.

Notez enfin que le premier pas vers une disparition du complexe serait peut-être de relativiser la présence de cette peau d'orange, sachant que celle-ci fait quasiment partie du corps de la femme au naturel, du moins à partir d'un certain âge !

Le débat est ouvert bien sûr ! Quelle est votre expérience sur le sujet ?

Cheveux au soleil : le blond ok, mais pas l'épouvantail !

Publié par Nicolas My Client is Rich jeudi 12 août 2010 0 commentaires

Mesdames, mesdemoiselles et messieurs !

Pendant que certains travaillent, d'autres se dorent la pilule au soleil, que ce soit au bord de la piscine ou sur une belle plage de sable. Cela a du bon, mais comme nous ne cessons de le répéter, l'été est parfois un ami trompeur ! 


Vous rêvez d'une peau dorée, d'un tour de taille aminci, d'une santé retrouvée et d'une chevelure soyeuse et brillante ! Alors mettez toutes les chances de votre côté et ne revenez pas avec un cancer de la peau, des kilos en plus et une botte de foin sur la tête !
La crème solaire, on en a déjà parlé, le sport, inutile de dire à quel point il est important pour votre corps, mais avez vous suffisamment étudié la question de vos cheveux ? Chlore, sel et soleil agressent vos cheveux en permanence : il faut donc réagir !

Pour cela, pensez à protéger vos cheveux avant et après vos baignades !

Il existe des baumes, crèmes, masques, après-shampooing nutritifs, masques réparateurs après-soleil et tant d'autres bons produits de parapharmacie !

Découvrez par exemple ce masque réparateur au beurre de mangue de l'excellente marque Klorane.

Vous sentez vos cheveux rêches, secs et abîmés ? Vous avez la sensation d'avoir de la paille à la place de votre chevelure ?
Ce masque réparateur intense a une texture riche et soyeuse qui restructure votre cheveu à la base et en profondeur. Toute la tige capillaire est nourrie. Le cheveu en ressort plus fort et moins fragile face aux agressions de l'été. Il ne retirera que le bénéfice de ce bain de chaleur et de dépaysement !

Alors.... mettez toutes les chances de votre côté et faites profiter de l'été à vos cheveux !

La fin des courbatures !

Publié par Pharmaprivee mercredi 11 août 2010 1 commentaires

Le sport, c'est déjà assez dur comme ça !

Nous sommes d'accord : pas la peine de se rajouter encore des courbatures pendant les jours suivant un effort sportif.

Cela peut être décourageant de sentir ses muscles déconfits quelques heures après avoir fait du sport, c'est pourquoi il est possible de diminuer fortement les douleurs ou d'accélérer leur disparition.

Le principe des courbatures est assez simple : elles apparaissent en général après les efforts « excentriques » pendant lesquels le muscle se contracte. Lors d’un effort, les muscles rejettent des déchets nommés « acide lactique » qui entraînent crampes et courbatures. Des micro-lésions des muscles contribuent également à la douleur.

Ces conséquences sont sans gravité mais bien incommodantes. Il se peut qu'un sportif ayant parcouru un marathon mette plusieurs jours avant de pouvoir remarcher normalement. Alors imaginez-vous, citadin sédentaire !

Plusieurs choses sont à faire avant l'effort pour limiter les courbatures :

- Avant l’effort, il est nécessaire de pratiquer un échauffement et des étirements. Il est également possible d’utiliser une pommade chauffante telle que DOLPIC qui ne remplace tout de même pas une bonne préparation physique.

- Avant, pendant et après l’effort, il est indispensable de bien s’hydrater. Cela permet d’éliminer l’acide lactique et les autres déchets métaboliques des muscles. Il est nécessaire de boire au moins 1,5 à 2 litres d’eau par jour, voire bien plus si l’effort et la chaleur ambiante sont importants. Une alimentation saine est aussi importante.

- Après l’effort, des étirements des muscles travaillés sont indispensables ; un massage des muscles est aussi utile.

Si malgré cela, les courbatures restent trop douloureuses, il existe toujours d’autres produits qui favorisent la récupération de vos muscles. Certains sont plus ludiques à prendre que d'autres !

Nous avons sélectionné pour vous le SPONSER Recovery shake chocolat. Vous l'aurez compris, cette combinaison de glucides et de protéines favorise la récupération des muscles après l'effort et a un goût chocolat ! Ce qui rend votre récupération après l'effort encore plus agréable !

Alors, après l'effort, le réconfort !


La pompe à venin !

Publié par Pharmaprivee vendredi 6 août 2010 1 commentaires

On ne va pas se laisser faire !

Alors que l'été est sujet à toutes les aventures, mieux vaut partir équipé que revenir abîmé... ou pire.

Car oui, il existe encore et toujours toutes ces petites bêtes qui grouillent partout et qui viennent rajouter du piment à votre expédition : les abeilles, les guêpes, les frelons, voire même certains poissons et autres serpents ! Toutes ces bestioles sont là et guettent le moment fatidique où elles vont pouvoir se cramponner à votre peau délicate et vous mordre jusqu'au sang en vous injectant leur venin, parfois mortel. Et là.... aucune chance, soit vous êtes bien équipés, soit vous êtes vraiment en galère !

Arrêtons le scénario catastrophe, mais sachez qu'une morsure peut envenimer vos vacances dans tous les sens du terme, si vous ne la traitez pas rapidement. Voilà pourquoi nous vous conseillons de partir équipés d'une pompe à venin. Cet outil de premier secours sert à ralentir l'effet de la morsure le temps d'emmener « le mordu » dans un centre médical. Grâce à son embout spécial, elle aspire le venin qui ne s'est pas encore propagé dans votre corps si elle est utilisée juste après la morsure.

Beaucoup de personnes ont testé son efficacité sur les piqûres d'insectes. Il existe en revanche une controverse sur son utilité sur les morsures de serpent qui seraient parfois trop profondes. De nombreux avis médicaux recommandent toutefois l'utilisation de la pompe à venin sur les morsures de serpents en particulier dans les pays exotiques où les serpents sont d'autant plus dangereux que nos vipères à la française !

La pompe à venin est aussi recommandée en cas d'allergie. Elle peut soulager immédiatement une personne allergique aux piqûres de guêpes par exemple, et contribue à éviter le pire.

Vous l'aurez compris : partez l'esprit tranquille en vous munissant d'une pompe à venin et faites la peau à ceux qui veulent croquer la vôtre !

Vacances et vaccins

Publié par Pharmaprivee mercredi 4 août 2010 2 commentaires


Le temps des vacances bat son plein. Alors que les juillettistes sont de retour, les aoûtiens se mettent sur le qui-vive et attaquent leurs valises avec enthousiasme.

Les vacances, c'est bon, mais certaines destinations demandent à prendre ses précautions !

Selon le pays vers lequel vous avez décidé d'établir votre résidence estivale, savez-vous qu'il existe un certain nombre de maladies globalement disparues en France ou en Europe, mais qui font encore des ravages là-bas ?
Ainsi, ne partez pas à la va-vite et renseignez-vous très précisément auprès de votre médecin, car vous n'aimeriez pas écourter votre séjour et vous faire rapatrier par votre assistance !

Voici les principales maladies contre lesquelles vous pouvez vous protéger voire vous immuniser :

Le Paludisme, aussi appelé Malaria : très présent dans les pays d'Afrique, l'Amérique Latine et quelques pas d'Asie. Il n'existe pas de vaccin contre le Paludisme, mais plusieurs traitements préventifs. Il est nécessaire de consulter votre médecin avant votre départ. Le parasite du paludisme est transmis par piqûre de moustique, aussi protégez-vous contre cet insecte (Pas de piqûre de moustique, pas de paludisme !). Si vous vous sentez fiévreux, pendant votre séjour et jusqu’à un mois après votre retour, consultez immédiatement un médecin ou les urgences 

L’encéphalite à tiques est une maladie transmise par les tiques. Sa fréquence augmente chaque année. Il est recommandé aux voyageurs séjournant en zone rurale ou forestière de se faire vacciner. Cette maladie est présente en Europe centrale, orientale et septentrionale. Renseignez-vous auprès des services de maladies infectieuses de votre centre hospitalier pour connaître les zones exactes à risques.

La fièvre jaune : il est indispensable de se faire vacciner lors d’un séjour en zone endémique, même en l’absence d’obligation administrative. Les zones concernées sont les régions intertropicales d’Afrique et d’Amérique du Sud. Le vaccin ne peut être administré que dans les centres de vaccination agréés dont vous trouverez une liste en cliquant ici.

L’hépatite A : la vaccination contre cette maladie est recommandée pour tous les voyageurs devant séjourner dans un pays à l’hygiène précaire. Les personnes souffrant d’une maladie chronique du foie doivent être particulièrement protégées par le vaccin. Le vaccin doit être administré au moins 15 jours avant le départ.

La tuberculose : la vaccination est recommandée pour les enfants, dès la naissance, en cas de séjours fréquents ou prolongés dans les pays à forte incidence tuberculeuse. La vaccination par le BCG n’est plus obligatoire en France, sauf en région parisienne, mais devant les conséquences souvent graves de cette maladie (tuberculose pulmonaire), il reste recommandé de faire vacciner vos enfants.

Il est aussi important de vérifier que vous êtes à jour dans vos vaccinations obligatoires : Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite.

Les services d’hygiène des centres hospitaliers et votre médecin doivent être consultés avant un départ en voyage. Ils sauront vous donner les meilleurs conseils. N’hésitez pas à les consulter !

Vous trouverez également beaucoup de conseils aux voyageurs, en fonction du pays visité, sur le site du ministère des affaires étrangères, dans les centres de vaccination et sur le site de l’INVS (institut national de veille sanitaire).

N'hésitez pas non plus à nous laisser vos questions en commentaire, nous y répondrons le plus rapidement possible !

Dolpic, interview de Monsieur Carlos Oliva

Publié par Pharmaprivee lundi 2 août 2010 2 commentaires

Suite à notre article concernant le retour du baume Dolpic sur le marché, nous avons reçu plusieurs mails de lecteurs de notre blog désireux d'en savoir un peu plus sur ce produit. Nous avons contacté M. Carlos Oliva des établissements Presto qui a gentiment répondu à nos questions.

Santé et Parapharmacie : Bonjour Monsieur Oliva. Où et quand est née votre société ?
Carlos Oliva : Dolpic est fabriqué par les Établissements Presto depuis 25 ans. L'usine se trouve dans le pays basque.
Presto fabrique, outre les gels et baumes, des bandes adhésives élastiques, des sprays et des compresses de froid.

S&P : Comment, et par qui, le baume a-t-il été inventé ?
CO : Dolpic été fabriqué pour la première fois il y a près de 50 ans par les laboratoires Rotoff. Cependant la capsaïcine est un produit qui était déjà utilisé par les Aztèques il y a plusieurs siècles et a largement été prescrit dans la médecine traditionnelle indienne, japonaise et chinoise.
Les anglo-saxons utilisent également les bienfaits de la capsaïcine pour lutter contre les douleurs articulaires.


S&P : Pourquoi la distribution a-t-elle été arrêtée et comment fut prise la décision de relancer le produit ?CO : La fabrication a été stoppée en 2002 car la composition ne correspondait plus aux exigences actuelles. Nous avons alors reformulé Dolpic tout en respectant la philosophie du produit d’origine.

S&P : À qui Dolpic est-il vendu principalement ?
CO : Dolpic est acheté pour le traitement des douleurs articulaires (petite articulation), les maux de dos, la capsaïcine étant toujours présente dans la formule en quantité importante.
Dolpic a préparé plusieurs générations de sportifs de tous niveaux qui apprécient entre autre son effet chauffant incomparable et durable. Le rugby est le plus grand consommateur de produits de soins (compte tenue de la rudesse de ce sport), aussi il est logique que Dolpic soit surtout connu dans ce milieu.

Véritable légende du sport, Dolpic a préparé quatre générations de sportifs !

S&P : Quelles sont les différences entre Dolpic bleu et Dolpic rouge ?CO : La seule différence est son taux de capsaïcine : 0,15 g pour 100 g de produit dans Dolpic Rouge contre 0,10 gr dans la version Bleue qui offre une sensation de chaleur moins importante.

S&P : Quand ressortira la version bleue ?CO : Elle sortira en janvier en même temps qu’un film transdermique en tube (on applique le gel qui sèche très rapidement et peut rester en place une douzaine d’heures) toujours à base de capsaïcine.

Dolpic, baume chauffant à la capsaïcine

Publié par Pharmaprivee jeudi 22 juillet 2010 6 commentaires

Le baume chauffant à la capsaïcine Dolpic, ça vous dit quelque chose ? Les plus de 40 ans et amateurs de rugby devraient s'en souvenir en tous cas !

La marque revient avec le produit le plus pimenté du marché, un décontractant musculaire qui s'adresse particulièrement aux sportifs. La capsaïcine est extraite du piment rouge Capsicum, utilisé depuis des millénaires par les Indiens d'Amérique avec son action sur la douleur qui agit différemment par rapport aux anti-inflammatoires usuels.






Dolpic, mode d'emploi !

Lorsqu'elle est appliquée sur la peau, la capsaïcine présente dans Dolpic se lie à un récepteur nerveux à travers la membrane et provoque une action en deux temps. Au premier contact, elle stimule les récepteurs, provoquant une légère douleur, puis désensibilise et inhibe les récepteurs, entrainant un effet analgésique (c'est à dire qui atténue, voire fait disparaître la douleur).


Dolpic chauffe, Dolpic calme, Dolpic soulage ! 

L'utilisation de Dolpic est multiple : vous utiliserez tantôt le baume avant un match afin de vous chauffer les muscles, ou après un effort physique pour soigner une crampe. Certains utilisent Dolpic pour soigner une entorse. Plusieurs études ont même démontré l'action bénéfique que pouvait avoir la capsaïcine sur l'arthrose des membres, en addition à des traitements traditionnels, donc !


Vous retrouverez Dolpic ainsi que tout ce qu'il faut savoir sur ce produit sur le site de vente en ligne de produits de paraphamacie Pharmaprivée.com. 

Les commentaires sont ouverts ! N'hésitez pas à nous laisser vos meilleures anecdotes concernant Dolpic !

Ca va faire mâle !

Publié par Pharmaprivee mercredi 21 juillet 2010 0 commentaires

Messieurs : conseils beauté !



De nos jours, de plus en plus d'hommes font attention à leur image, mettent des crèmes, utilisent des anti-rides voire parfois un peu de maquillage. En fait, de plus en plus d'hommes prennent soin de leur corps et de leur apparence. 
Ce n'est donc plus qu'aux femmes de faire attention à elles ! Et ne vous y trompez pas, les seniors s'y mettent également !



Pour ceux qui ne sentent pas encore de franchir le cap du soin-beauté au masculin, sachez qu'il n'y a pas de mal à soigner sa peau ! Aussi, il existe de plus en plus de produits de beauté pour les hommes, des laits de corps, des lotions et autres crèmes.



Prendre soin de son visage n'est pas rasoir...



D'abord, il est très important de prendre soin de son visage, notamment en utilisant, de façon régulière, des crèmes hydratantes ! De plus, faites 1 ou 2 gommage(s) par semaine pour conserver toute la douceur de votre peau et retardez l'apparition de vos rides avec un soin adéquat qui vous rendra toujours plus jeune et plus en forme. Ne négligez pas non plus votre rasage et utilisez une bonne lotion qui vous évitera bien des irritations et autres rougeurs.

Après le visage, le corps ! 
Hydrater son corps est aussi important bien qu'il nécessite des applications de crèmes moins fréquentes puisque le corps est moins exposé au soleil et aux intempéries que le visage.



Les produits de parapharmacie vous proposent des gélules pour que vos cheveux poussent plus vite, des shampoings qui les aideront à faire éclater leur teinte naturelle, des colorations, des gels, des laques, de la cire... De quoi vous faire, au sens propre, la plus belle coupe du monde !

Nous reviendrons sur ces produits plus en détails, n'hésitez pas à nous laisser vos questions en commentaires et surtout, préparez-vous à faire des ravages !



Gare au moustique !

Publié par Pharmaprivee mardi 20 juillet 2010 0 commentaires

Les joies de la gratte !



Quoi de plus désagréable qu'une petite piqûre de moustique posée sur une jambe ou dans le dos qui se réveille à la tombée de la nuit et vous fait vous contorsionner dans tous les sens à gratter pour tenter de l'apaiser ? Rien, n'est-ce pas ? Alors, pourquoi ne pas l'éviter !



Quand l'été arrive, on apprécie la montée de température. On aère nos intérieurs, on vit dehors, bref, on met toutes les chances de notre côté pour se retrouver face à l'ennemi. Alors soit on ferme nos fenêtres et on reste dans le noir sans profiter de la douceur du climat, soit on ouvre tout et laissons le champ libre aux moustiques ! 


Dans les meilleurs cas, vous vous en tirerez avec quelques petits boutons qui démangent pendant 3 jours, mais certaines personnes souffrent d'allergies plus ou moins violentes qui leur donneront de grosses plaques rouges ou pire qui pourraient les conduire directement chez le médecin !





Bouge de là, moustique !

L'arrivée de l'été devient alors le commencement d'une guerre sans merci entre les moustiques et vous... 


A savoir, ce sont les moustiques femelles qui piquent pour se nourrir et non pour se défendre, comme la guêpe, par exemple.

C'est pourquoi même si vous ne vous occupez pas de lui, le moustique s'occupera de vous !



Alors afin d'éviter tout désagrément, protégez-vous, tout simplement ! Par exemple, vous trouverez en parapharmacie le Spray Biostop qui éloignera les moustiques de votre peau.
e produit a été conçu spécialement pour les plus petits, comme pour les grands, avec ses composants naturels et sans alcool.

Un produit à s'appliquer toutes les 6 heures, pour une protection ultime !

Alors vivez heureux sans vous cacher avec le Spray Biostop et profitez pleinement de votre été !



Déridez-vous !

Publié par Pharmaprivee lundi 19 juillet 2010 0 commentaires

Les crèmes anti-rides


Dans une société où le jeunisme est roi, l'apparition de rides sur notre visage est souvent mal perçue, notamment chez les femmes.

Pour remédier à ces signes de la vie, vous avez 2 solutions : soit vous attendez de voir vos rides se multiplier pour vous en occuper et il vous sera difficile de vous en débarrasser, soit vous vous motivez pour vous appliquer des crèmes suffisamment jeune pour retarder l'apparition des rides et vous éviter tout lifting, botox et consort par la suite !

S'y prendre à l'avance ne veut pas non plus dire se tartiner la figure à l'âge de 12 ans, mais plutôt lors de l'apparition des premières petites rides, le plus souvent en-dessous des yeux et au niveau des tempes (les fameuses « pâtes d'oies »).


Les soins anti-rides ont 2 fonctions principales :

Hydrater sa peau est le premier soin à s'administrer pour lutter contre les rides. Une peau correctement hydratée conserve plus longtemps sa souplesse et sa douceur. Aussi, il est important de l'hydrater quelque soit votre âge. On parle alors de soins émollients, c'est à dire qui ramollissent et adoucissent les tissus de votre peau.

Stimuler la fabrication du collagène pour garder l'aspect « tendu » de la peau. L'actif le plus connu est le « rétinaldéhyde », plus connu sous le nom de RETINOL.

Enfin, comme nous l'expliquions récemment, plus on est exposé au soleil, plus notre peau vieillit.
 C'est de saison, alors en plus d'hydrater votre peau, n'oubliez pas de la protéger du soleil ! Ainsi, vous obtiendrez un teint hâlé en toute sérénité !


Les jambes lourdes.

Publié par Pharmaprivee samedi 17 juillet 2010 0 commentaires

Nous sommes sûrs que vous voyez de quoi nous voulons parler...

   Si vous avez ressenti un besoin de secouer ou de frotter vos jambes, une sensation de lourdeur, ou encore des difficultés à rester longtemps dans la même position, ne cherchez plus, vous avez les jambes lourdes, c'est à dire un retour veineux se faisant difficilement. Les jambes lourdes sont un mal bénin mais gênant. En revanche, si vous une jambe qui gonfle et qui est douloureuse, chaude ou rouge localement, consultez votre médecin rapidement.

    Ce désagrément peut toucher tout le monde, cependant, les femmes sont beaucoup plus sujettes aux jambes lourdes que les hommes ! L'hérédité peut aussi jouer un rôle : si vos parents en souffrent, vous risquez de ne pas y couper ! L'âge est aussi un grand facteur, comme dans bien des maux... Tout comme le fait de rester longtemps debout. Ou de marcher longtemps, en randonnée par exemple. Entrent enfin en jeu la chaleur, l'excès de poids, la grossesse...

Dans tous les cas, nous vous conseillons d’utiliser des chaussettes ou bas de contention (peu pratique en été !), plusieurs gels et crèmes anti jambes lourdes ou complément alimentaire qui auront une action rafraîchissante et vivifiante et sauveront vos vacances !

Coup de soleil et parapharmacie

Publié par Pharmaprivee jeudi 15 juillet 2010 2 commentaires

L'été est là, ça chauffe !

Lorsque vous voyez ce soleil tant attendu, il vous vient forcément l'envie de passer une petite après-midi en famille ou entre amis à la piscine, dans le jardin ou sur la plage... 
Quoi de mieux pour en profiter pleinement que de lézarder au soleil ?

Dans lézarder, il y a lézard, comme peau de lézard...

Le soleil, aussi agréable qu'il puisse être, est aussi dangereux : un coup de soleil est vite arrivé, voire pire, vous pouvez rapidement vous faire brûler ! Et bien qu'il soit connu que l'exposition au soleil provoque des réactions cutanées pouvant aller, dans un cas extrême, jusqu'au cancer de la peau (7500 personnes par an en France), on oublie souvent de se protéger ! N'oubliez pas non plus que le soleil fait vieillir la peau !


Faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais !

Tout le monde connait les risques de l'exposition au soleil mais peu se protègent contre ce faux-ami pour autant. Beaucoup trouvent que la crème solaire empêche de bronzer, qu'elle laisse des marques blanches (pas très chic, sur la plage) ou qu'elle colle ! Mais aujourd'hui, fini les crèmes qui vous font la peau blanche et qui collent.

Bronzez beauté, bronzez sécurité !

En parapharmacie, il existe des sprays ou des crèmes qui ne collent pas et vous dorent magnifiquement le teint. 
Il est donc très important de vous protéger, cela vous évitera de rester coincé chez vous pendant 2 jours ou de devoir vous baigner tout habillé (à qui cela n'est jamais arrivé ?)... 
Un large choix de crèmes solaires ou de sprays sont mis à votre disposition. 
Aucune raison de prendre le risque de gâcher vos vacances !

N'oubliez surtout pas les enfants ou les personnes à peau sensible qui sont les premiers concernés. 
Les chapeaux et tee-shirts, même dans l'eau, seront alors plus que bienvenus !

Alors profitez du soleil, mais protégez-vous, car sinon, il vous fera la peau !

Mainbiose : Se laver les mains tout naturellement !

Publié par Pharmaprivee jeudi 1 juillet 2010 1 commentaires

La crise de la grippe A H1N1, l’hiver dernier, nous a rappelé que l’hygiène des mains est essentielle. L’utilisation de gel hydro-alcoolique est d’une très grande efficacité, cependant, ces gels ont comme grand défaut d’assécher et d’abîmer rapidement les mains.

Les laboratoires XENELYS ont développé un produit d’hygiène des mains 100% naturels : MAINBIOSE pour les adultes et MAINBIOSE KIDS pour les enfants de plus de 3 ans.
Hautement efficace, il détruit près de 100% des microbes en seulement 10 secondes, tout en hydratant les mains et en soulageant les irritations.


Grâce à sa formule presque sans alcool, il ne dessèche pas les mains :
L’huile de Tamanu et la vitamine E permettent de nourrir et d’hydrater les mains
L’Hamamélis apporte une action anti-inflammatoire et antiseptique
La grande aunée, la lavande, le romarin et l’eucalyptus renforcent l’effet antiseptique du produit.
Facile d’emploi grâce à son flacon pompe, il permet de doser efficacement le produit.
100% naturel, sans parabens ou autres conservateurs, MAINBIOSE vous permet d’assainir sans eau, les mains ... tout Naturellement !!!

Citrobiotic - Extrait de pépins de pamplemousse

Publié par Pharmaprivee vendredi 18 juin 2010 27 commentaires











Conseils d'utilisation

Citrobiotic est consommé dans le monde entier depuis de longues années. De nombreux tests et expériences ont conclu que cet extrait végétal est très recommandable.

Pour compléter l'alimentation quotidienne et optimiser l'apport en nutriments, vous pouvez utiliser Citrobiotic de la manière suivante :

Mélangez 15-30 gouttes dans un verre d'eau ou de jus de fruit deux fois par jour. En cas de carence en vitamine C, n'hésitez pas à augmenter la dose.

Citrobiotic peut également être employé comme additif pour un shampooing ou le dentifrice. Il suffit d'en ajouter quelques gouttes, par exemple au shampooing dans la main. Aucun danger pour la santé n'a été rapporté jusqu'à présent en cas d'utilisation convenable.










Pour éviter tout risque, il convient d'observer les points suivants :

N'utilisez jamais Citrobiotic non dilué, en particulier au niveau des yeux. En cas d'accident, rincez abondamment à l'eau chaude et consultez un médecin si nécessaire.
Attention en cas d'allergie aux agrumes.

Lutte contre les champignons (mycoses, candidoses, pied d'athlète...), anti-bactérien (sinusite, angine, otite, bronchite, salmonelloses...), anti-parasitaire (vers, oxyures, ascaris, ténia...), troubles digestifs (diarrhée, flatulences, intoxications alimentaires, ulcères intestinaux...), saignements des gencives, mauvaise haleine, problèmes de peau et du cuir chevelu (ulcères, plaies, blessures, pellicules...), désinfection des eaux (piscines, jacuzzi, saunas, etc..) à la place du chlore.

Utilisation en voie interne : Prendre 15 à 30 gouttes dans un verre d'eau 3 fois par jour, à la fin des repas.

Attention, c'est légèrement amère ! Mais si vous prenez l'extrait de pépins de pamplemousse dans du thé ou dans une tisane tiède (brûlant, il perd de son efficacité), il perdra pratiquement toute son amertume. Cette solution est à privilégier chez les enfants.

L'extrait de pépins de pamplemousse peut même être donné à un bébé ou à un enfant. Pour un bébé, mélanger 1 goutte d'extrait de pépins de pamplemousse avec de la tisane de graines de fenouil, d'anis ou avec de la réglisse ou de l'anis étoilé (la badiane). Donner ce mélange 3 fois par jour. Pour un enfant entre 2 et 5 ans, donner 5 gouttes 3 fois par jour. Dès 7 ans, vous pourrez donner 10 à 20 gouttes 3 fois par jour.

Utilisation par voie externe :
- Pour des gencives qui saignent, ajoutez 5 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse dans un demi verre d'eau. Faites des bains de bouche 2 à 3 fois par jour. Vous pouvez aussi déposer 1 goutte sur la brosse à dents avec le dentifrice.

- Pour des problèmes du cuir chevelu, mettez une dose de shampooing dans votre main, ajoutez-y 5 à 10 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse et massez le cuir chevelu. Attendez 2 min avant de rincer.

- Pour des problèmes de peau, mélangez 3 à 5 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse dans l'équivalent d'une cuillère à soupe d'eau ou d'huile d'olive, et appliquez le mélange sur la partie à traiter. Vous pouvez aussi mélanger un peu d'extrait de pépins de pamplemousse avec votre crème pour le visage.

Autres indications :

Animaux : C'est un formidable vermifuge à raison de 10 gouttes par jour pendant 1 semaine, à renouveler tous les mois.!

En voyage : Un flacon de 50 ml d'extrait de pépins de pamplemousse représente la plus petite pharmacie du monde. Prendre 15 à 30 gouttes à la fin des 3 repas durant tout le séjour, en prévention des perturbations digestives ou des atteintes microbiennes et parasitaires.

Plantes : Contre les pucerons, les champignons, les moisissures... 30 à 50 gouttes par litre d'eau à pulvériser sur les plantes.

Les dents au naturel

Publié par Pharmaprivee lundi 31 mai 2010 1 commentaires





Pour une Hygiène buccodentaire exemplaire !

Outre l’examen régulier, le nettoyage des dents avec la brosse à dents et le fil dentaire est ce qu’il y a de plus important à faire pour conserver sa santé dentaire.

Brossez-vous les dents au moins deux fois par jour. Un bon brossage enlèvera la plaque qui cause l’infection des gencives et la carie. Ce n’est pas compliqué, mais il y a une bonne façon de le faire.

BIEN SE BROSSER LES DENTS :

1.Tenir la brosse contre les dents à un angle de 45 degrés, de façon à ce que les poils donnent contre la ligne où les dents et la gencive se rejoignent. Puis, dans un mouvement circulaire, massez légèrement de haut en bas et vice versa. Ne frottez pas. La rétraction des gencives est souvent due au fait qu’on s’est brossé les dents trop vigoureusement pendant des années.

2. Nettoyez chaque face de chaque dent: la face masticatoire, le côté de la joue et celui de la langue.

3. Allez-y doucement, sans vous presser. Un bon brossage prend deux à trois minutes. Essayez de vous chronométrer.

4. Prenez une brosse à poils doux et arrondis. La taille devrait vous permettre d’atteindre les dents arrière. Remplacez votre brosse tous les trois mois.

LE FIL DENTAIRE permet d’enlever la plaque et les bactéries dans les endroits que ne peut atteindre la brosse à dents. De fait, sans elle, vous manquez 35% de la face des dents. Passez le fil de soie dentaire tous les jours. Cela vous sera peut-être plus facile si vous le faites pendant que vous vous occupez à autre chose, en regardant la télévision ou en écoutant la radio, par exemple.

COMMENT UTILISER SON FIL DENTAIRE ?

1. Prenez une longueur de fil de soie, de la main à l’épaule. Enroulez le fil autour du majeur de chaque main en le tenant avec le pouce et en laissant environ cinq centimètres de fil entre les mains.
2. Glissez la soie entre les dents et formez un demi-cercle, une sorte de "C", à la base de la dent, puis descendez doucement le fil dans la crevasse gingivale.
3. Nettoyez la dent à partir de la base vers l’extrémité, deux ou trois fois.
4. Veillez à nettoyer les deux côtés de la dent. Et n’oubliez pas l’arrière des dernières molaires.
5. Faites glisser le fil entre vos doigts s’il s’use à force d’accrocher des particules.
6. Brossez-vous les dents après avoir passé la soie dentaire. C’est plus efficace.

Parallèlement à l’utilisation de la brosse et du fil manuel, il existe toute une panoplie de brosses électriques : Il existe trois types de brosse à dents électrique : à pulsation, à oscillation ou à rotation.
Celles à oscillations sont parait-il plus efficaces, comme pour la brosse manuelle, les poils souples sont recommandés.

Bref, tout le monde l’aura compris, entretenir régulièrement sa dentition évitera les petits et gros bobos.

L’apprendre aux jeunes enfants, le plus tôt possible, c’est leur rendre service ; d’autant plus que cela peut être un jeu intéressant : forme de brosses à dent pour les enfants, couleurs et goûts des dentifrices adaptés aux enfants.


D’autres petites astuces – solutions occasionnelles (sans brosse à dent)
Prendre un chewing gum après le repas
Boire un verre d’eau après le repas


Alternative au dentifrice :

Le savon de Marseille : il n'est absolument pas toxique utilisé comme dentifrice. Il est composé d'éléments naturels comme la soude ou la potasse, tout cela donnant une formidable action antiseptique et antibactérienne pour éviter la prolifération de caries. On en trouve dans tous les supermarchés.

La poudre de pierre ponce est une roche volcanique elle aussi composée de potasse. Elle a également une action antiseptique mais peut être un peu irritante pour les gencives fragiles. On la trouve en pharmacie.

Le bicarbonate de soude sur une brosse à dents humide permet un brossage de vos dents comme à l'accoutumée. Non seulement elles seront propres mais les dépôts bactériens seront neutralisés.

Ligne et Minceur : la solution pour l'été

Publié par Pharmaprivee jeudi 27 mai 2010 0 commentaires


Eh oui !! Voilà le printemps…. On l’attendait : l’odeur de cette nouvelle saison ou tous les renouveaux sont présents, où tout renait, la nature qui reprend le dessus en peignant notre environnement de toutes les couleurs… Le soleil qui vient réchauffer nos peaux si longtemps cachés dans nos doudounes et tricots….

Enfin, nous pouvons sortir le bout du nez (sans qu’il gèle). Adieu aux bonnets…. Adieu aux gants… et à nous les jupettes, robes, et autres.

Mais…
Wouahouuuu…
L’hiver nous a apporté quelques centimètres de tour de taille supplémentaires, oh et les jambes…. Aussi !!! Oh non les bras ….
On ne va pas se laisser miner le moral par si peu !! A l’attaque !!!
Mincir – mincir – mincir - mincir
Oui !!! Ok!!! Mais comment ?

1/ Bouger ! II faut que bouge ce corps !!! Marcher ? Marcher rapidement ? Courir ? Alterner course et marche rapide ??? Ouiiii !! Voilà ce qu’il me faut… Une heure d’exercice physique en alternant marche et course…. 2 fois par semaine, voire 3 trois fois si le temps me le permets.

2/ Ensuite hydratation, j’arrive au bureau avec ma grande bouteille d’eau le matin - Objectif : la vider dans la journée.

3/ Alimentation…
Faut que je retraite toutes ces bonnes choses (méga caloriques) qui trainent dans mes placards et qui doivent disparaitre : salés apéro, biscuits, chocolat, bonbons… Adieuuuuuu
Nouvelles courses : des fruits, des légumes de toutes les couleurs (ça tombe bien, heureusement nous sommes dans la bonne saison) et de toutes les saveurs : pommes, concombre, radis, poivrons, fraises, cerises.
Objectif : accommoder tous ces produits ; en salade, soupe, ratatouille, compote, purée, julienne,…
Et bien sûr trouver la protéine correspondant à la préparation, mais aussi à mon envie du moment : privilégier le poisson et les viandes maigres.
Eviter les féculents type pain, pommes de terre, pâtes, riz… en faire une exception !!

4/ Coup de pouce : un complément alimentaire sous forme de comprimé minceur pour un drainage efficace pour m’aider à mincir serait le bienvenu ! Plusieurs marques nous proposent différents produits, selon l’effet désiré : amincissant grâce à la gamme Weleda minceur, coupe faim avec le minceur 4321, élimination grâce à notre gamme de compléments minceur, modérateur d’appétit…


Persister quelques semaines, afin de voir les premiers effets, et ensuite laisser faire la motivation et la persévérance!!!

Alors pour vous assurer une ligne et une minceur irréprochable, suivez ces quelques conseils !